212925130

Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Tag: Violences conjugales

Révélations troublantes après la mort d’Osinachi, son mari « meurtrier » arrêté

Le mari de la défunte chanteuse nigériane Osinachi Nwachukwu a été arrêté, quelques jours après sa mort, selon un article du site The Guardian. Il est accusé d’avoir asséné des coups et blessures ayant entrainé la mort de la chantre gospel.   La police de la capitale Nigeriane d’Abuja a arrêté cette semaine Peter Nwachukwu, chanteur principal du centre International de Gospel Dunamis et mari d’Osinachi, après une plainte pour « homicide » déposée par la famille de la victime.   "Il est maintenant en notre détention. Le jeune frère de la défunte a signalé l'affaire et nous avons ouvert une enquête", a déclaré Josephine Adeh, porte-parole du commandement de la police d'Abuja.   Favour Made, la sœur ainée de la défunte, affirme dans une interview sur Vanguard, qu'Osinachi avait reçu un coup de pied de son mari dans la poitrine, ce qui l’aurait conduit aux urgences."Lorsque l'homme lui a donné un coup de pied à la poitrine, elle est tombée et il l'a emmenée à l'hôpital, mais il ne nous l'a même pas dit". "C'est son amie, qui vit dans l'État d'Ebonyi, qui a appelé sa sœur jumelle, car Osinachi a une sœur jumelle, pour lui demander : " Ta sœur, t'a-t-elle dit que Peter l'a frappée à la poitrine ?" La sœur lui a répondu que non". A-t-elle ajouté.   "C'est le coup à la poitrine qui l'a tuée. Mon frère a dû demander au médecin ce qui l'avait tuée et le médecin a répondu qu'il y avait des amas de sang sur sa poitrine", poursuit-elle.   Madame Made a également affirmé que sa famille avait demandé à Osinachi de renoncer à ce mariage en raison de la violence domestique, mais elle aurait refusé pour le bien de ses enfants.  
Témoignages
  Quelques chanteurs de gospel qui ont travaillé avec Osinachi Nwachukwu, ont également accusé son mari de violence domestique."Une fois, dans un studio, cet homme l'a giflée juste parce qu'elle voulait enregistrer la chanson en Igbo contre sa volonté. Elle ne fait rien de son propre chef", a déclaré le chanteur Frank Edwards dans un live sur Instagram.   L'avocate nigériane Honey Evarist a également affirmé à travers un post sur Facebook que le mari de la regrettée chanteuse de gospel Osinachi Nwachukwu "avait l'habitude de demander à leurs enfants de la piétiner et de la frapper".   Selon les rapports initiaux, la chanteuse de 42 ans souffrait d'un cancer de la gorge, mais sa famille a démenti cette information, affirmant qu'elle avait été victime de violences domestiques.

Read more

EnglishEN FrenchFR