212925130
Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Tag: études

Gabon : l’État recrute des prestataires !

Le ministère gabonais de la formation professionnelle, a lancé le 14 juillet 2022, un avis d’appel d’offres international pour l’équipement de lycées techniques et de centres de formation et de perfectionnement professionnels (CFPP).   Cet appel d’offres est réparti en trois lots, signale l'agence Ecofin. Le 1er lot porte sur l’acquisition des machines, équipements et matériels des ateliers et laboratoires.    Le second lot quant à lui, porte sur l’acquisition du mobilier, le matériel informatique, les équipements de bureautique et consommables divers. Le 3e lot portera sur l’acquisition des équipements et matériels biomédicaux.   Les équipements seront financés par la Banque Africaine de Ddeveloppement, pour le Projet de renforcement des capacités pour l’employabilité des jeunes et l’amélioration de la protection sociale (RCEJPS).    Une partie du prêt servira aux paiements de l’équipement et du mobilier des CFPP, lycées techniques et l’École de santé.   Le délai de livraison des équipements et matériels des différents lots est de quatre mois. Un même soumissionnaire peut concourir pour tous les lots, d'après les autorités.   Les attributions se feront lot par lot. Aucune limitation dans l’attribution des lots à un même soumissionnaire, toujours selon les autorités.   Cette fourniture d’équipements et de mobilier concerne les établissements de formation suivants : Lycée technique Jean Fidèle Otando ; Centre de formation et de perfectionnement professionnels de Port-Gentil (Ogooué-Maritime) ;   Les centres Ecole nationale de commerce de Port-Gentil ; Lycée technique Fulbert Bongotha de Moanda (Haut-Ogooué) ; Lycée technique Agathe Obendze de Franceville ; Centre de formation et de perfectionnement professionnels de Koula-Moutou (Ogooué-Lolo)sont également concernés.  

Read more

image d'illustration utilisée pour imager la boite de nuit en Afrique du Sud

21 personnes meurent mystérieusement dans une boite de nuit en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, on déplore la mort de 21 personnes notamment des jeunes, décédés dans des conditions mystérieuses dans le night-club d’East London.   Le gouverneur de la province du cap oriental relatait qu'il y a huit filles et treize garçons, peut-on lire dans un article d'Africanews du 27 juin 2022.   Alors que les corps sans vie de 17 jeunes ont été retrouvés dans le bar dimanche, 4 autres personnes qui se trouvaient dans la taverne sont décédées à l’hôpital selon les autorités locales.   →→→Inquiétude au Burkina Faso après le massacre de Seytenga   Toujours selon les autorités, il s'agit des jeunes qui célébraient la fin de l’année scolaire. Leurs proches sont inconsolables.   "Nous sommes vraiment tristes, nous ne nous attendions pas à ce que cela arrive", explique Chef Vusumzi Mgangala, père d'une des personnes décédées.   L'enquête se poursuit pour tenter d’élucider les circonstances de drame alors que la police sud-africaine a déjà exclu la thèse d’une bousculade.

Read more

Scandale : un député kényan accusé d’avoir falsifié ses diplômes

Un témoin déclare à la Cour que le député kényan Oscar Sudi a truqué ses examens de fin d'études secondaires.   Un député kenyan accusé d'avoir falsifié ses documents scolaires, n'a pas passé ses examens de fin d'études dans l'école secondaire qu'il prétend avoir fréquentée, a déclaré un ancien professeur à un tribunal.   Le député, Oscar Sudi, avait déclaré qu'il avait passé ses examens à l'école secondaire Highway en 2006.   Mais l'ancien directeur de l'école a déclaré que le numéro d'index que M. Sudi disait être le sien appartenait à un autre étudiant.   D'après le témoin parlant au box sous sermon, le député ne s'était pas inscrit et ou n'avait pas passé l'examen à l'école.

Read more